Attendre d’être prêt.e

26 juin 2024
Non classé

Longtemps, j’ai attendu le bon moment, ce moment où je me sentirais enfin prête : à sauter le pas, à passer à l’étape suivante, à m’engager dans une voie plutôt qu’une autre, à défendre mes opinions, à placer des limites, à accepter de déplaire, etc,.

💡 J’avais le sentiment que cette attente était nécessaire.  

💡 Que ce n’était pas une perte de temps, ni une erreur.

💡 Qu’en continuant à attendre, je serais beaucoup mieux préparée. 

Puis un jour j’ai regardé les choses en face :

De quoi avais-je peur ? La vie m’offrirait-t-elle l ‘immunité le jour où je serais enfin prête ? Non, bien sûr ! En prendre conscience me fit saisir l’absurdité de ma pensée.

La vie est par essence imprévisible et c’est ce qui la rend si formatrice. Encore faut-il reconnaître cette notion d’impermanence et accepter que les situations et les personnes évoluent, avec ou sans notre consentement et qu’on y soit préparé ou non.

Je ne suis pas en train d’affirmer que prendre le temps de se perfectionner, d’observer une situation avant d’agir ou de différer une action sont inutiles. Je dis simplement que :

🔷  Lorsque l’attente sert à procurer un sentiment d’immunité, elle n’aboutit jamais au résultat désiré 🔷

Donc la prochaine fois que vous aurez envie d’attendre encore un peu ou d’attendre le bon moment, vérifiez que ce ne soit pas la peur qui soit aux commandes de votre vie.

BLEU ENCRE, Anita Hochstetter

Réalisation Sinabe Sàrl — Design Fanny Aeschlimann
© Bleu Encre 2022 - 2024